avion hk

Venir avec un aller simple à Hong Kong c’est possible !

N’ayant pas eu la réponse définitive à ma demande de Working Holiday Visa avant ma date de départ prévue pour Hong Kong je me suis donc décidée à prendre le risque de partir sans et avec un aller-simple uniquement pour pimenter le tout ! Et contrairement à tout ce qu’on peut entendre : C’est possible ( mais il faut oser!)

Pour rappel : En tant que ressortissant français il est possible de rester sur le territoire de Hong Kong pour une durée de 90 jours maximum sans visa. Pour bénéficier de cette possibilité il faut présenter au moment de l’enregistrement un billet retour qui prouve le respect de ce délai comme cela est également le cas pour les Etats Unis. Sans preuve de retour, la personne n’est autorisée à embarquer que sur présentation d’un visa valide ( Travail, Working Holiday Visa, stage…)

Suite à quelques recherches sur le net et un mail envoyé à la chambre de commerce, je me suis rendue compte que la preuve de sortie de territoire de Hong Kong n’était pas obligatoirement vers son pays d’origine mais qu’un billet pour une destination toute autre était là aussi valable.

Je me suis donc rendue sur Govoyage pour acheter mon billet aller-simple pour Hong Kong entre 4h et 6 h du matin (dans ce créneau les frais de dossier sont offerts)  que j’ai payé 318€ TTC 2 semaines avant mon départ ( Avec un stop de 1h à Moscou)

Je suis ensuite allée sur le site d’une compagnie de Ferry vendant des billets simples pour Macau (En Chine) à 18€ . Ainsi j’avais une preuve de sortie de territoire sous 90 jours à présenter à l’aéroport. Mon billet aller simple m’est donc revenu à 336€ 2 semaines avant mon départ ce qui est un prix très honorable !

Le jour J :

Il vaut mieux être détendue et sûre de soi (Ce qui était mon cas vu tous les témoignages trouvés sur Internet).
Je passe au comptoir d’enregistrement de ma compagnie ( AEROFLOT), tout se passe au mieux jusqu’à ce que la demoiselle me demande mon VISA.Je lui dis que je n’ai pas besoin de Visa puisque je quitte le territoire sous 90 jours, chose qu’elle n’avait pas l’air de savoir. Je lui explique donc que mon billet pour Macau me suffit, que je me suis renseignée auprès de l’ambassade et que sur présentation d’une sortie de territoire l’embarquement peut être autorisé. S’en suit 4 coups de téléphone à diverses personnes de l’aéroport pour obtenir des confirmations.

Je passe donc entre les mains de la manager pendant 30mn (Je vous conseille d’arriver bien à l’heure) . Elle me dit que mon billet maritime n’est pas valable. Qu’il faut obligatoire un billet retour par les voies aériennes. Elle essaye donc de me revendre un billet open ou retour ce que je refuse en bloc lui disant que je connais mes droits et que mon billet est reconnu par les autorités locales comme une preuve de sortie de territoire. Elle finit par accepter de me laisser passer en me stipulant que si je me fais refuser à bord ou à l’arrivée cela ne sera pas de leur ressort. Ce que je valide.

AUCUN autre contrôle de retour ne sera fait ! Ni à l’embarquement à Paris, ni au passage des douanes à Moscou ni à l’immigration de Hong Kong. Une fois votre billet d’embarquement en main personne ne cherchera à savoir si oui ou non vous avez un retour, ils sont là pour vous faire embarquer et arriver à destination c’est tout.
A Hong Kong on a vérifié mon passeport et aucune question ne m’a été posée, en 30 secondes c’était terminé.

J’en conclus donc : Que les compagnies sont mal informées (On m’a quand même dit que les ambassades ne savaient pas ce qu’elles disaient), que cela permet à ces dernières de vendre des billets retour au prix fort au dernier moment en misant tout sur le stress du client et qu’il est clairement possible d’arriver avec un billet simple

Mon conseil suite à cette expérience : Puisque les sorties terrestres et maritimes ne sont soient disant pas reconnues comme sortie de territoires et que seules les aériennes le sont je vous conseille donc d’acheter un billet d’avion à moindre prix, ce qui vous évitera les 40mn que j’ai eu à passer au comptoir à me justifier et l’éventuel stress engendré.

Comment ?

En allant sur Skyscanner
En ville de départ : tapez Hong Kong , en ville d’arrivée tapez « Partout » ( tout en bas de la liste), sélectionnez « aller simple ». Sélectionnez un mois entier entrant dans la durée des 3 autorisés (en bas à droite sous « flexible ? » Le mieux sera de faire mois par mois. Un billet aller simple pour Singapour revient à 40€ en Avril par exemple.
En achetant et imprimant ce billet que vous présenterez à l’enregistrement vous n’aurez donc normalement aucun soucis.

Voilà donc mon témoignage à ce sujet. Je ne dis pas qu’il est de science exacte car il est toujours possible qu’un fonctionnaire de l’immigration Hong Kongaise soit à cheval sur son travail et demande plus d’informations…Mais avec un billet aérien prouvant une sortie de territoire vu les informations trouvées sur Internet et celles données par ma compagnie aérienne vous êtes dans la légalité et n’aurait donc pas le risque de vous faire refouler à l’entrée !

En espérant que cela puisse en aider quelque uns qui se sont posés la question tout comme cela a été mon cas :)

Rejoignez ma page Facebook destinée au Working Holiday Visa à  Hong Kong pour ne rien manquer!

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/27/d547510970/htdocs/hkexperience/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399

2 réflexions sur “Venir avec un aller simple à Hong Kong c’est possible !

  1. Bonnie dit :

    Coucou – super ton blog !
    Juste pour actualiser les informations. ..effectivement aucun problème à passer avec un aller simple 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *